Pourquoi m'enfonces‑tu autant?

Aus DCMA
Wechseln zu: Navigation, Suche

Pourquoi m'enfonces-tu autant?
Un caillou au fond de n'importe quelle rivière
loin sous la danse et l'éclat des vagues,
n'est pas pour moi plus muet que ta bouche.

Vas à la plus proche rivière, vas-y,
et regarde au fond, et si tu vois un caillou,
alors salue ton sombre petit frère
et dis-lui tristement qui je suis.

Non, dis-lui gaiement qui j'étais!
Un ami, avec qui tu as uni cœur et pensées.
Non, dis-lui tristement qui je suis:
un ami, aujourd'hui privé de toute amitié.

Kommentar

Übersetzung ins Französische von
Pierre Mathé
Übersetztes Gedicht
Briefe I